23 février 2015

Hélène Arianoff - Conférence Dressage


Hélène Arianoff de retour du 23 au 26 avril 2015! Seules dates au Québec ce printemps.
Comme toujours, les auditeurs sont les bienvenus dans notre manège et notre "club-house" chauffés.
Nous avons légèrement modifié la formule cette année, contactez-nous pour toutes questions!
Nous avons habituellement une petite surprise le samedi matin (conférence sur un sujet particulier avec démonstration). Plus d'informations à suivre sous peu!

Auditeurs 50$/jour, option de repas chaud à 15$ additionnel. Rabais disponibles pour plus d'une journée.

Pour tarifs avec chevaux, voir le lien ci-dessous.

INSCRIPTIONS OBLIGATOIRES POUR ADMISSION SUR LE SITE.

*****
Vous ne connaissez pas encore Hélène Arianoff?
Voici un excellent article de 6 pages sur cette grande entraîneure publié dans le magazine Cheval Pratique de Janvier 2015!
http://jefo.com/eNews/SITE_WEB_NOUVEAU/ChevalPratiqueJan2015_HeleneArianoff.pdf
*****

Page Facebook de l'Écurie Jefo : https://www.facebook.com/ecuriejefo

Site web de l'Écurie Jefo : www.jefo.ca/ecurie/

Pour toute information : efontaine@jefo.ca
*****

IMPORTANT:
AUCUN chien de l'extérieur ne sera admis sur place, même s'il est tenu en laisse.
****
Informations additionnelles.

Ces petites phrases que tous les participants passés sauront reconnaître:

  • On entend souvent les gens dire « Il ouvre la bouche ». Mais faites engager le cheval et il n’ouvrira pas la bouche!
  • Attention au poids du corps, cela a énormément d’importance.
  • On ne sait jamais trop comment travailler le pas. Il faut chercher quatre battues égales.
  • La rêne extérieure est la rêne « starting block » : le cheval doit venir se poser dessus pour avoir un mouvement en avant et en équilibre. La rêne extérieure, c’est la rêne de l’équitation.
  • Il faut avoir les doigts vivants.
  • Le reculer, c’est envoyer le cheval sur la main dont les doigts se ferment.
  • La mise sur la main dépend du physique de chaque cheval et commence par l’engagement des postérieurs. En fait, cette propulsion passe par la ligne du dessus et traverse l’encolure du garrot jusqu’à la première cervicale pour finalement venir se poser sur la main.
COMME vos AMI(E)S, AIMEZ notre PAGE FACEBOOK